Livre – CD édité par le Commissariat Général aux Relations Internationales de la Communauté de Wallonie-Bruxelles à l’occasion de la présentation de l’exposition-installation à la Biennale de Sydney en 2002.
Reliure spirale (qui interrogeait la lecture par le corps).
53 Pages – Noir & blanc et couleur.

 » Quand nous lisons les Mille et Une Nuits, nous nous retrouvons dans plusieurs lieux à la fois : dans le désert avec Aladin là où l’histoire se passe, dans la chambre où Schéhérazade raconte au roi l’histoire d’Aladin là où l’ histoire est racontée pour la première fois, et dans la pièce où nous sommes en train de lire et où l’ histoire nous est racontée personnellement.
Les histoires de Schéhérazade ne sont pas gratuites. Elle les raconte autant pour reculer l’heure de sa mort que pour séduire le roi. Parfois, nous lisons des passages tellement prenants, qu’avant même de les avoir terminés, nous nous sentons obligés de poser notre livre et de faire quelques pas. Comme s’il fallait par ces quelques pas que nous donnions à notre corps l’occasion de se promener lui aussi dans tous les espaces engendrés par notre lecture.
C’est cette forme de lecture physique qu’engendrent les trotteuses. En leur compagnie, le visiteur devient un porteur d’histoires, il se sent chargé de cette même présence qui nous accompagne quand on marche seul dans la rue, et qu’on regarde le monde qui nous entoure encore imprégné de l’histoire que l’on vient de lire. » (Patrick Corillon)

Les trotteuses

Date de publication: 2002

Format: 14 x 29 cm

Prix : 15 €

Pas encore de choix

Retour haut de page